Aller au contenu
Normes environnementales

Le syndicat de l'usine Alma n’est pas surpris de la liste

Le syndicat de l'usine Alma n’est pas surpris de la liste

Le président du syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, Sylvain Maltais, est loin d’être surpris de voir les usines de Rio Tinto se retrouver dans la liste des entreprises régionales qui polluent au-delà des normes environnementales.

M. Maltais avoue avoir une préoccupation face à cette situation, tout en étant conscient dans quel type d’usine les travailleurs œuvrent. 

Lors de la dernière négociation de convention de travail, une clause en ce sens a d’ailleurs été adoptée par l’employeur et le syndicat. 

''Avec la création d'un comité environnemental, ce but est d'améliorer le bilan environnemental de l'usine et de faire des recommandations à la direction. Ça nous permet également d'avoir des résultats environnementaux de notre usine et de pouvoir promouvoir de bonnes pratiques à l'intérieur de l'usine pour justement s'assurer de sécuriser nos emplois et d'avoir de bonnes pratiques pour l'avenir de notre usine d'Alma.''

Par ailleurs, M. Maltais ajoute que les nouvelles technologies comme ELYSIS permettra d’aider énormément au niveau de l’environnement, toutefois du côté négatif, il y aura assurément un impact au niveau des emplois. 

''Comme on dit, c'est certain que ce sera le prix à payer au niveau des emplois. On sait qu'il y aura un impact, mais on ne sait pas de combien encore. Malheureusement, c'est le côté négatif. Mais le côté positif, ça va venir sécuriser plusieurs emplois et venir sécuriser l'avenir de l'usine parce qu'on sait que présentement on émet des gaz dans l'atmosphère à l'heure actuelle. Avec ELYSIS, ça va produire de l'oxygène ce qui nous aidera grandement.''

De son côté, Rio Tinto affirme que la santé et la sécurité de ses employés et des communautés dans lesquelles elle opére est sa priorité.

''C’est pourquoi nous mesurons environ 150 paramètres environnementaux dans chacune de nos installations et travaillons en continu pour réduire encore davantage nos émissions. Plus de 300 M$ sont investis chaque année en projets d’amélioration de l’environnement, ainsi que de la santé et sécurité de nos employés. Nous avons notamment réalisé, des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars dans les dernières années pour moderniser les épurateurs de l’usine Arvida, installer des bassins de rétention afin d’éviter tout déversement, et installer des systèmes de suivi en continu munis d’alarmes sur tous nos épurateurs.''

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les nuits Planète
En ondes jusqu’à 09:00
En direct
75