• Accueil
  • La prison ou le CHSLD pour un bénéficiaire ?

La prison ou le CHSLD pour un bénéficiaire ?

La prison ou le CHSLD pour un bénéficiaire ?

Le cas d'un bénéficiaire de 88 ans en CHSLD, coupable d’une agression sexuelle sur une personne en perte d’autonomie, soulève des questions éthiques et sociales. 

Le juge Pierre Simard devra choisir entre une peine de détention dans une prison ou laissé l’homme dans son CHSLD, où des victimes potentielles peuvent se trouver.

C’est en juillet 2019 que les faits se sont déroulés. L’octogénaire s’était faufilé à ce moment dans la chambre d’une autre bénéficiaire en perte d’autonomie. L’homme lui aurait fait des attouchements. Avant de poser cet acte, il avait fait des gestes inappropriés envers des employés et d’autres bénéficiaires comme montrer ses parties génitales et se masturber en public.

Depuis les faits reprochés, il se trouve dans un autre CHSLD à Alma, mais dans une aile qui ne loge que des bénéficiaires masculins pour l’instant. 

L’avocat de l’homme demande une peine dans la collectivité ce qui veut dire qu’il devra rester dans sa chambre en CHSLD et garder la paix. La représentante du ministère public, elle, exige neuf mois de détention dans une prison en raison de la gravité des gestes commis. 

L’accusé n’a aucun antécédent judiciaire. Le juge fera connaître la sentence le 25 août prochain au palais de justice d’Alma.

En direct de 09:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.