Besoin criant de personnel en CPE

La problématique du manque de main-d’œuvre n’épargne pas les différents centres de la petite enfance de la région.

La problématique du manque de main-d’œuvre n’épargne pas les différents centres de la petite enfance de la région.

Le manque de personnel est criant dans ce domaine ce qui force les employés à faire plus d’heures supplémentaires.

La directrice générale du CPE La Bambinerie d’Alma, Aline Vaillancourt explique que même une étroite collaboration avec le Cégep de Jonquière ne suffit plus.

Chaque année, il y a de moins en moins de candidats. Donc souvent on demande d’accueillir des stagiaires, puisqu’ensuite ils peuvent travailler dans nos milieux. C’est sûr que pour travailler en CPE, les candidats doivent être former et détenir un AEC ou un DEC.

Aline Vaillancourt - Directrice générale CPE La Bambinerie

Le taux de placement est de 100% depuis 2016 au Saguenay-Lac-Saint-Jean en Éducation à l’enfance.

Les postes à temps partiel demeurent les plus difficiles à combler.

Les responsables de ce type d’établissement doivent se tourner vers les étudiants de premières années ainsi que vers les réseaux sociaux.