Aller au contenu
Les nuits Planète

Écouter en direct

Les nuits Planète

En ondes jusqu’à 05:59

Brian Mulroney (1939-2024)

«Le p'tit gars de Baie-Comeau, c'était pas un flash publicitaire, c'était lui»

«Le p'tit gars de Baie-Comeau, c'était pas un flash publicitaire, c'était lui»
Brian et Mila Mulroney en 1988. / Ron Poling

Loyal en amitié, Brian Mulroney a gardé des liens très forts avec plusieurs personnes auprès de qui il a grandi à Baie-Comeau. L'une de ces personnes est Marc Lefebvre, un homme d'affaires qui se rappelle de très beaux moments avec l'ancien premier ministre du Canada. 


Comment était le jeune Brian Mulroney?


«C'était un gars populaire. Déjà, il se démarquait. C'était un amateur de concours oratoire. Dans ce temps-là, c'était la mode des concours oratoires. Puis Brian était déjà gagnant de ces concours-là. Ses amis s'en rappellent très bien dans les cahiers d'école.»

«À l'école, il y avait une espèce de journal qui s'appelait le flow, parce qu'on appelle les garçons à Baie-Comeau les flos, de l'anglicisme fellow. On retrouvait souvent le nom de Brian, gagnant de ces concours oratoires. À seize ans, il s'était présenté, il faisait des discours dans ce temps-là pour Pierre Ouellet, qui était le député de l'Union nationale dans ce coin-là, il a été politisé très tôt, Brian.»

Durant ses années à l'université, Brian Mulroney revenait dans son coin de pays pour y travailler.

«Brian revenait l'été pour travailler et payer ses études. Il revenait travailler soit à la papetière, ou ensuite, à la nouvelle aluminerie. C'était très payant pour les étudiants. Si on travaillait ailleurs à la ville, tu pouvais gagner 5 $ comme étudiant, mais tu pouvais gagner 13 $ ou 14 $ de l'heure, soit à la papetière ou à l'aluminerie. C'est ce qui fait qu'il a toujours été près des travailleurs, parce qu'il a travaillé avec eux, là, avec des travailleurs de la région. Il les connaissait, il a travaillé avec eux comme étudiant.»

Marc Lefebvre a ensuite suivi Brian Mulroney en politique quelques années plus tard, en compagnie d'autres amis communs.

«J'étais président de la Chambre de commerce. Je me suis impliqué davantage au niveau de ses campagnes, au niveau de ses levées de fonds. C'est comme ça qu'on s'est vraiment rapproché, Brian et moi.

Fidèle en amitié

«Brian, c'est un gars qui était très, très fidèle en amitié, puis qui reconnaissait ses amis. Il pouvait nous appeler au jour de l'An pour nous souhaiter bonne année. Il pouvait nous inviter au 24 Sussex pour souper avec Monsieur (Pierre) Péladeau ou Monsieur Beaudoin, ou des choses comme ça, qui étaient assez impressionnantes. Il reconnaissait bien ses amis, Brian.»

Le soir où Brian Mulroney a été élu la première fois, il a tenu un discours qui a précédé une soirée de la victoire au Centre récréatif de Baie-Comeau. Marc Lefebvre était un des organisateurs de la soirée.

«Il y a 3000 places dans le centre récréatif et il devait y avoir 4000 personnes. C'était la frénésie. Les gens avaient loué des chambres, loué des sous-sols pour recevoir les journalistes. Je me rappelle Peter C. Newman, qui était son biographe, qui le suivait partout... Il avait eu de la  misère à se trouver une chambre. On lui avait trouvé finalement quelque chose de bien.»


Devenu premier ministre du Canada, qu'est-ce que Brian Mulroney a fait pour Baie-Comeau? Il s'est souvenu de ses origines?


«Le p'tit gars de Baie-Comeau, c'était pas un flash publicitaire, c'était pas un logo de campagne. C'était lui.»

Brian Mulroney est à l'origine d'investissements significatifs sur plusieurs routes de l'endroit sur un territoire immense. Et pleins d'autres aspects que Marc Lefebvre énumère.

«Il y plein de choses qui nous a laissés, où il a laissé sa marque, puis qu'on a grâce à lui. Les actions de Brian, c'est des actions à long terme. On en reçoit l'impact de tout ça aujourd'hui, de tout ce que je viens de vous nommer. Ça aide énormément l'économie de toute la Côte-Nord. Puis ça a été constructif, ce qu'il a fait, constructif à long terme.»

Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 99.5!Abonnez-vous à l’infolettre de Planète 99.5!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Dernièrement dans Émission spéciale sur les funérailles de Brian Mulroney

«L'histoire lui a été très, très favorable» -Denis Lessard
«C'était un homme d'État et il agissait comme un homme d'État» -Gilles Duceppe
«C'est par la politique qu'il tisse des liens et qu'il apprend sur son pays»
«Monsieur Mulroney a été une inspiration» -Pierre Karl Péladeau
«Il avait le Canada dans la peau» -Caroline Mulroney
«Mulroney, après sa carrière, n'est pas devenu une belle-mère politique»
Quand Brian Mulroney a chanté pour la mère de John Parisella
«Le meilleur premier ministre de tous les temps» -Serge Savard
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les nuits Planète
En direct
En ondes jusqu’à 06:00