La situation ne s’améliore pas pour les agriculteurs

Ceux-ci sont encore aux prises avec un manque important de foins, en plus de devoir vivre avec la surenchère du prix des ballots.

L’urgence foins déclarés il y a un peu plus d’une semaine n’aura pas été suffisante pour améliorer la situation des agriculteurs.

Ceux-ci sont encore aux prises avec un manque important de foins, en plus de devoir vivre avec la surenchère du prix des ballots.

Une deuxième fauche a eu lieu au courant des derniers jours, et ce malgré les champs vides, afin de récolter le peu de fourrage disponible.

La luzerne serait quant à elle la seule à avoir très bien résisté aux conditions de sécheresse.

Les agriculteurs attendent impatiemment l’aide promise par la financière agricole qui devrait arriver à la mi-août.