Desbiens se positionne pour produire et transformer le cannabis

Les terres de la municipalité seraient utilisées pour la culture, et une usine pour la transformation.

Alors que Québec adopte la loi sur le cannabis, Desbiens aimerait que le cannabis soit produit et transformé dans sa municipalité.

La firme Raymond Chabot Grant Thornton a été mandatée pour évaluer les opportunités. Un producteur québécois de marijuana est recherché pour s’affilier au projet.

Un joueur de l’industrie a fait une visite la semaine dernière à Desbiens et en demande une deuxième.

De 100 à 150 emplois pourraient découler du projet. La distribution ne se fera pas dans la municipalité puisque le maire est contre la légalisation du cannabis.

Il voudrait que les profits découlant de ce projet soient redistribués dans la communauté pour la sensibilisation et pour l’éducation sur les conséquences de la consommation du pot.